dimanche 28 octobre 2007

Aap ko aj kasa laga ?

Comment vous sentez-vous aujourd'hui ? Pourquoi aujourd'hui ? parce que nous entrons dans Delhi, comme les loups dans Paris... Mais les loups, ce sont 25 000 personnes, hommes vaillants ou épuisés, femmes courageuses, toutes, énergiques ou défaillantes, anémiées, bébés endormis au creux des bras ou ballotants sur l'épaule,
peuple plein d'espoirs en entrant dans la capitale que certains n'ont jamais vue de leur vie. Que d'admiration nous avons pour eux ! Et eux sont portés par le fait qu'ils sont sûrs que leur marche atteindra le gouvernement et que celui-ci leur donnera des réponses positives. C'est ce que nous espérons tous demain avec le sit-in devant le Parlement. Les monuments historiques ne sont que de vieux monuments auxquels peu prêtent attention, par contre les ponts des autoroutes sont bordés de
photographes et de curieux. Nous empruntons les grandes avenues de New Delhi, larges et ombragées, plutôt calmes.
Swami Agniwesh (en orange sur la photo) qui dirige le front de libération des travailleurs esclaves et avec qui j'ai travaillé il y a de nombreuses années sur le problème des enfants esclaves dans la "ceinture du tapis" autour de Bénarès, vient se joindre à la marche pour les derniers kilomètres et c'est bien qu'il puisse faire ce signe de soutien.
Vers 16 h nous arrivons au point de chute sur un terrain immense et poussièreux où les groupes mettent de l'animation sur l'estrade par leurs chants ou leurs danses. Les photographes, journalistes sont là, mais demain sera le grand jour... Encore quatre kilomètres, les quatre derniers d'une aventure inoubliable et exceptionnelle et ce sera, espérons le, des promesses qui seront tenues.


2 commentaires:

christian a dit…

ce ne sont pas les même loups mais serge reggiani aurait pu chanter sur vous et pour vous

en souhaitant que tout continue de bien se passer

femie a dit…

je me sens toute petite, spectatrice devant mon ordi depuis un mois. Plein d'admiration pour vous tous.Pourvu que demain soit une journée de victoire pour "JANADESH". Mille pensées pour vous!!!!
(Si il faut, on viendra vous libérer)