lundi 19 novembre 2007

Jaipur, ville rose

Nous avons quitté la pollution intense de Delhi, nous revoyons enfin un ciel bleu et un soleil présent autrement que palôt derrière une grosse couche de gris. Plaisir de monter dans un train qui part à l'heure et où l'on vous offre avec le billet de train, le journal du jour, un litre d'eau minérale, le thé et les biscuits et une heure plus tard un petit déjeuner consistant avec de nouveau du thé ! Le billet est cher mais il y a bien des avantages ! (Le prix des billets de train en Inde varie en fonction de la catégorie du train, sa rapidité, son confort... Celui que nous avons pris, de Delhi à Jaipur s'appelle "Ajmer Shatabdi Express" et est l'un des plus chers, mais en plus des services, il est certain qu'il parte et arrive à l'heure !)
Nous voici à Jaipur, la capitale du Rajasthan, 5 millions d'habitants. La première visite a été, bien sûr, à l'observatoire astronomique où Gilbert s'est régalé avec les azimuts, les calculs de planètes et ces merveilleux instruments gigantesques pour repérer les étoiles il y a des siècles.
Puis plaisir de retrouver le grand fort d'Amber, l'ancienne capitale, tout en travaux, d'ici quelques mois, cela sera bien beau ! Photo : le fort d'Amber vu de la colline au-dessus.
Et le palais des vents, tout repeint tout beau pour Diwali, que je retrouve avec plaisir. Il domine la rue de toutes ses fenêtres, qui ne sont que des décorations qui servaient aux femmes du palais tout proche à observer le spectacle de la rue sans être vues.

2 commentaires:

danielle a dit…

merci encore ( encore ! encore !encore ! ) pour ce reportage tout en contraste qui me fait - un peu- connaitre l'Inde ; les photos sont toujours trés jolies.

bijoliane a dit…

Merci Danielle ! Nous "retombons" maintenant dans le tourisme plus classique pour quelque temps, mais cela fait du bien aussi de se reposer un peu après toutes nos aventures !