mercredi 9 mai 2007

Esclavage

Demain 10 mai, journée de commémoration de l'esclavage, jour du vote de la loi Taubira reconnaissant l'esclavage comme un crime contre l'humanité.

Les pays musulmans, dont le Yémen, étaient des pays esclavagistes et la pratique de l'esclavage était reconnue légale par la Chariah. Voir l'ouvrage intéressant de J. Heers, les négriers en terre d'islam, la première traite des Noirs, VIIe - XVIe siècle.
La prostitution des femmes noires augmente au Yémen et dans les pays arabes alentour.
Quant au travail des enfants, le Yémen n'est pas l'Inde, mais l'organisation internationale du travail (OIT) donnait le chiffre de 20,15 % des enfants de 10 à 14 ans qui exerçaient une activité économique en 1995. Les chiffres pour le travail des enfants de 5 à 14 ans n'existent pas.

On peut imaginer et espérer qu'il a baissé en plus de dix ans, mais on trouve bien des petits enfants qui vendent des bijoux aux touristes et qui ont juste 5 ans. D'autres sont bergers et on peut être sûr qu'ils ne vont pas à l'école tous les jours. En 1995, selon les estimations, plus d'un quart des petites filles de 6 à 11 ans n'étaient pas scolarisées dans les Etats arabes. Le Yémen est un pays pauvre, avec une société traditionnelle et l'un des taux de scolarisation des filles le plus faible du monde. Mais aujourd'hui, c'est l'un des 50 pays et plus qui participent aux programmes d'éducation des filles assistés par l'UNICEF. Les enseignantes sont un exemple pour les jeunes filles et elles les incitent à achever l'école secondaire avant de se marier.

2 commentaires:

leia a dit…

tant de choses pour lesquelles se battre ou se mobiliser...
mais surtout l'enfance...à sauvegarder et proteger.
merci à toi de nous informer et re-sensibiliser à ces réalités...

bisous et bonne soirée

bijoliane a dit…

Merci Leia, heureusement, nous ne sommes pas seules sur terre à nous mobiliser ! La conscience est en marche !