mardi 17 mars 2009

Le Fort d'Alamparai

Les ruines du Fort d'Alamparai se trouve près d'un petit village, Kadapakkam, à 50 km de Pondichéry. Il a été construit durant la période Moghol (1526-1858), ère de l'empire musulman en Inde. Un quai de cent mètres de long s'étend le long de la mer. D'ici partaient le sel, le ghee (beurre clarifié) et les soieries brodées d'or et d'argent pour l'exportation.
Puis le fort fut donné à Dupleix, pour services rendus. Dupleix devient en 1742, gouverneur général de tous les établissements français de l'Inde. Autour de 1760 les Anglais détruirent une bonne partie du fort et le reste a subi les assauts du tsunami de décembre 2004.
Il reste aujourd'hui un site romantique, lieu de pique-nique et de promenade dominicale où les pêcheurs locaux embarquent les touristes pour un petit tour panoramique.
Belles plages de sable absolument désertes... bien différentes de celles de Mamallapuram où il est impossible de rester assis ou allongée plus de cinq minutes sans avoir autour de soi des vendeuses de petits sacs en soie, des gamins qui veulent vous refiler leurs coquillages à tout prix et les regards de tous les hommes qui passent.

2 commentaires:

Isabeille a dit…

Que de souvenirs de ce coin du globe où j'aime rêver que je finirai mes jours, quand je serai très très vieille, du côté de Pondi...
Bizzzzzzz !

bijoliane a dit…

et oui Isabeille, et la chaleur a du bon pour les rhumatismes !! mais le taux d'humidité est parfois difficile à supporter à certaines périodes de l'année !