samedi 19 septembre 2009

Le jardin Rosa Mir



Cela faisait déjà bien longtemps que j'entendais parler de ce jardin caché derrière les murs à la Croix-Rousse, un quartier de Lyon. A l'occasion des journées du Patrimoine, hop ! il faut en profiter, et ce, dès l'ouverture, car il est trop petit pour accueillir une foule curieuse, donc c'est chacun son tour...
Dans la Drôme, il y a le facteur Cheval et à Lyon, Jules Senis, le maçon de ce petit jardin de 400 m2, construit avec des pierres des Monts d'Or, des granits, des galets du Rhône, des coquilles St Jacques, et des escargots de Bourgogne, plus quelques autres coquilles ou pierres. Jules Senis fuit la guerre d'Espagne et s'installe à la Croix-Rousse comme maçon et carreleur en 1951. Atteint d'un cancer de la gorge en 1952, il bénéficie d'une rémission inattendue après 3 ans d'hospitalisation et fait le voeu de créer ce jardin. Il aura le temps de le terminer puisqu'il décède en 1983 à l'âge de 70 ans. Il le dédie à sa mère, Rosa Mir Mercader et à la Vierge Marie.
Le propriétaire est maintenant la Ville de Lyon et est à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. L'entrée se fait au 87 Grande Rue de la Croix-Rousse. Il est visitable le samedi entre 15 et 18 h du 1er avril au 30 novembre
Je vous propose un site qui propose plein de jardins bizarres, inventifs, créatifs, à voir : ici.
Posted by Picasa

3 commentaires:

Jeremias Soler a dit…

Qu'est-ce qu'un jardin merveilleux! Pointed moi.
Someday I will go! Merci!

bijoliane a dit…

et à Lyon il y en a encore bien d'autres à voir ! pas aussi kitch que celui-là par contre. Mais la roseraie du Parc de la Tête d'Or au mois de mai est un bonheur ineffable ! Welcome in Lyon !

Elisabeth a dit…

Etonnant ces jardins !!!

Les photos défilent trop vitre, nous n'avons pas le temps de ls admirer, dommage...